ReliPress | RELIGIOUS LIFE PRESS
Janvier 2017

Missionnaires tués en 2016

L’agence Fides publie le rapport sur les operateurs pastoraux tués en 2016.

Comme chaque année, l’agence Fides publie un rapport sur les operateurs pastoraux tués. Même s’ils ne sont pas appelés « martyrs » au sens strict du mot, puisque c’est un jugement qui revient à l’Église, toutefois elle reconnaît en eux, leur consécration à l’Évangile jusqu’à la fin.

En 2016, on a tué 28 operateurs pastoraux : 14 prêtres, 9 religieuses, 1 séminariste, 4 laïques. En plus, le numéro des religieuses assassinées, fut augmenté dans une manière exponentielle. L’Amérique détient le record triste du numéro majeur des victimes. En suite, on a l’Afrique là où on a tué 8 operateurs, en Asie 7 et 1 prêtre en Europe.

En 2016, selon les informations données par l’agence Fides, les motifs des meurtres sont souvent futiles : soit à la suite d’une tentative de d’une cambriolage ou bien un vol, soit à cause du fondamentalisme religieux, comme dans le cas des quatre missionnaires de la charité assassinées dans le Yémen, ou même à la suite d’une plainte contre les actes d’injustice et narcotrafics, comme dans le cas au Mexique.

La cruauté et le contexte de la dégradation et pauvreté marquent tous les actes de barbarie accomplis à l’égard des missionnaires qu’ils étaient en train d’exécuter leur mission dans des conditions de simplicité, service, don de soi et abnégation. Une vie normale fut interrompue par la brutalité des personnes peu scrupuleuses.

Les nouvelles sont insuffisantes et fragmentées, mais on peut télécharger et lire le rapport de Fides sur ce link : les operateurs pastoraux tués en l’an 2016 (Gli operatori pastorali uccisi nell’anno 2016).

Selon les sources vaticanes dans les années 1980-1989, 115 missionnaires ont été tués. Dans la décennie 1990-2000, 604 missionnaires ont été tués (le numéro fut augmenté à cause du conflit au Rwanda dans 1994). Du 2001 jusqu’à 2015, le totale des operateurs tués, est de 365.

« Le numéro des martyrs d’aujourd’hui – le Pape François a affirmé à maintes reprises – est majeur par rapport à celui des premiers siècles ».

Ecrire un commentaire

* champ obligatoire

Lettre d'information

S'abonner à la lettre d'information

Suivez-nous sur..